Aujourd’hui, notre ami Etienne le docteur Love nous donne des conseils foireux pour mettre un VRAI râteau (thx Fcbk).

coeur

Selon lui, 2 propositions possibles OU une demi-vie :

Image_1 Image_2 Image_3

Je ne sais pas ce que je préfère.

 

En tous cas, il pointe du doigt un phénomène omniprésent mais malheureusement méconnu : le râteau. Soyez attentifs, vous risquez vous aussi d’en mettre un et/ou de vous en prendre un, si ce n’est pas déjà fait.

rateau_a_fleurs_ref_50050_2

Petite histoire du râteau, l’expression :

« Un râteau désigne un évincement qui conclut un processus de séduction. La personne éconduite se prend un râteau, celle qui adresse le refus envoie un râteau. L'expression dérive d'un gag du cinéma muet, à savoir la douloureuse et subite expérience de marcher sur l'outil de jardinage et d'en recevoir le manche sur la figure, l'étymologie populaire y voit une opposition à la pelle, qui désigne un baiser amoureux. »

(C’est bien dit, hein, dommage, c’est pas de moi).

Le fait de mettre/se prendre un râteau est universellement connu. (Légende : en blanc, ceux qui se sont pris un râteau. En rose, ceux qui ont mis un râteau).

Astros_2002

5 techniques pour recevoir un râteau avec grâce.

La technique du « t’y as cru, hein ? lol mdr je-suis-trop-drôle ». Technique qui consiste à faire croire que la tentative de séduction amorcée n’était que du pipeau. Et que vous avez au moins fait l’école du rire, avec une blague de telle envergure ! Pour plus de crédibilité, tenez vous les côtes. Masquez votre déception par le rire, et ça passera (peut être).

 La technique du « oh excuse moi, je t’ai confondu(e) avec quelqu’un d’autre ! ». Riez de votre méprise, argumentez sur la ressemblance physique entre la personne qui vous a mis un râteau et votre target imaginaire, invoquez la perte de vos lunettes, de vos lentilles ou que sais-je, bref tout élément qui puisse expliquer vos tentatives soudaines. Soyez créatifs !

t_C1i_drague

La technique du « il ne s’est rien passé ». Après vous être fait rembarrer, faites comme si de rien n’était. Vérifiez que personne ne vous a vu, et continuez votre chemin d’un air guilleret. Ainsi, si on vous parle de cet épisode plus tard, vous pourrez toujours prétendre que celui/celle qui vous a mis le râteau a complètement pété un plomb, qu’il/elle croit que tout le monde veut le/la draguer, et qu’il faudrait pas non plus qu’il/elle prenne ses rêves pour des réalités, namého !

La technique du « c’était pour un pari ». Tu veux pas m’embrasser ? Tu veux pas sortir avec moi ? Ah ouais ? Bah heureusement, c’était pour un pari. Les copains me doivent 5 euros chacun, hahaha. Réjouissez vous de la somme imaginaire que vous allez gagner. Précisez ce que vous allez vous offrir avec. Changez de sujet, quoi !

La technique du « et ta sœur ? ». Tu veux pas m’embrasser ? ET TA SŒUR ? Tu veux pas sortir avec moi ? ET TA SŒUR ?!!  Pour brouiller les pistes. Encore mieux si la personne en face n’a pas de sœur.

cri_du_gardien_diaporama

OU sinon, si vous préférez être malheureux, voici la solution d’Étienne :

 Image_4

Aller, maintenant, ratissez en cœur :)