Enfin d'abord, merci à tous nos amis d'autres pays qui passent par ici!Image_1

Et bravo pour cette... originalité dans vos recherche :)

Image_2

Ensuite... Les Parisiens sont cible de multiples clichés. Je trouve ça révoltant! Alors, j'ai décidé de combattre tous ces clichés par d'autres clichés, pour que tout le monde s'y retrouve, et puis comme ça c'est plus simple.

Il y avait tellement de clichés que j'ai du les classer par ordre alphabétique pour que ça ressemble à quelque chose! (PS: j'ai fait moi même un petit sondage auprès de mes amis non-parisiens (oui, je sais, je fréquente des campagnards) pour savoir quels étaient ces clichés, mais rien qu'en lisant ce que je viens de marquer, vous pourriez tout deviner tout seul :))

(PPS: ceci est bien entendu à prendre au 2nd degré, hein. Habitants de bled paumés (oui, ça comprend le 20ème arrondissement), ne venez pas larmoyer ici!)

 

ABÉCÉDAIRE DES CLICHÉS PARISIENS

Arrogants et prétentieux : VRAI. « T’habites à Orléans ? Mais… c’est la campagne ! T’as l’électricité au moins ? ».

Alcooliques : VRAI.« S’il y a autant de ponts à Paris, c’est pour qu’on puisse vomir par dessus bord, non?»

 

Bavards : VRAI. Le silence, c’est un truc d’homme des cavernes. Et puis on a besoin de parler pour montrer comme notre vie est palpitante !

Bourrés....de fric : FAUX. Sinon, le 20e arrondissement n’existerait pas.

 

Chauvins : FAUX. « Avec la baisse de la valeur de la livre, je ne fais mes courses plus qu’à Londres ».

Capitalistes : VRAI. « La capitale, y’a que ça de vrai » (oui, c’est ironique).

Cons : VRAI. Et insupportables, aussi. Mais c’est ce qui fait leur charme !

Critiqueurs : VRAI. Ça fait de la conversation, de casser du sucre sur le dos de quelqu’un !

 

Difficiles : FAUX. « Un tabac ouvert à 21h un dimanche soir, c’est pas compliqué pourtant ! ».

 

Égoïstes : FAUX. Ce sont les autres qui sont égoïstes, ils ne pensent pas à nous.

 

Faux jetons : VRAI. « Sisi je t’assure, ça vaut le coup ! ».

 

Gloutons : VRAI. « J’ai battu mon record aujourd’hui. J’ai déjeuné en 3 minutes, en comptant le temps de trajet ».

 

Hypocrites : VRAI. « Passe chez moi quand tu veux ! »

 

Ignorants : VRAI (en ce qui ne concerne pas Paris). « C’est en Bretagne Rennes ? ».

Inhospitaliers : FAUX. « Passe chez moi quand tu veux ! »

Individualistes : VRAI. « Bon, on y va chacun de son côté ? ».

 

Menteurs : VRAI. « Passe chez moi quand tu veux ! ».

Moches : PAS TOUS. «Tu trouves pas que je ressemble à Jude Law là ? ».

Mal fringués : PAS TOUS. Y’a ceux qui ont les moyens, et ceux qui les ont pas.

Méfiants : VRAI. Il y a toujours une magouille.

Magouilleur : VRAI. Sinon, il va se méfier.

Méchants : VRAI. Surtout avec ceux qu’on aime pas.

Moutondepanurgistes : VRAI. Sinon, Paris serait pas la capitale de la mode.

 

Pressés : VRAI. « Mais t’avances trop lentement, tu viens de province ou quoi ? ».

Psychotiques et Paranos : VRAI. « Je te promet, il me suit depuis 3 stations ! Il me regarde ! ».

Paresseux : VRAI. Au delà de 5 stations de métro, ou de 20 minutes à pied, c’est trop loin.

 

Qui puent : VRAI, mais seulement dans le métro. Dans le métro, c’est comme si tout le monde avait bouffé de la tarte aux oignons et à l’ail, et revenait du marathon.

 

Râleurs : VRAI. « Comprenez moi, ma vie est un enfer ! ».

 

Sales : FAUX. C’est la pollution qui rend les cheveux gras plus vite. Sinon, y’a des douches hein.

Sourds : PAS TOUS. Et ça dépend à quoi.

Snobs : VRAI. Même entre eux. « La banlieue c’est pas Paris. ». « Je flippe, j’ai une soirée en zone 2 ».